Général Gomart

Ancien dirigeant des forces spéciales françaises et du renseignement militaire

Saint-Cyrien issu de la promotion Grande Armée et breveté de l’Ecole de Guerre, le général Christophe Gomart débute sa carrière en tant qu'instructeur à Saint-Cyr, avant de prendre le commandement de diverses unités. De 2003 à 2005, il est notamment chef de corps du 13ème Régiment de Dragons Parachutistes, régiment rattaché aux forces spéciales de l'arnée française.

En 2008, le général Gomart est nommé à l’Elysée en tant qu'adjoint au coordonnateur national du renseignement, avant de prendre la tête du Commandement des Opérations Spéciales (COS), notamment durant la crise libyenne, le retrait d’Afghanistan ou encore l’opération Serval au Mali. En août 2013, il est nommé directeur du Renseignement Militaire, fonction qu’il exerce alors que la menace terroriste ne cesse de grandir. Commandeur de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite, il est titulaire de la croix de la Valeur Militaire.

En 2017, il quitte l’armée pour rejoindre le civil. Il devient directeur de la sécurité et de l’ingénierie immobilière du groupe Unibail-Rodamco avant de prendre la tête de la direction de la sécurité et de la gestion de crise deux ans plus tard.

Général Gomart